Chromage dur

L'opération de chromage dur consiste à recouvrir une pièce d'une épaisseur de chrome en solution solide plus ou moins grande, de 0,2 µm à plus de 5/10 mm rectifié. Le chromage dur est un procédé éprouvé et utilisé dans l’industrie où les conditions de frottement sont sévères. Le revêtement obtenu possède comme qualité principale en dehors de son aspect décoratif un couple frottement-dureté inégalé. Le chromage dur : le meilleur rapport qualité prix des revêtements anti-usure.

Contactez-nous : commercial@groupe-tam.fr

Chromage dur

Micro dureté du chrome classique : 900/1000 Vickers ou 70 HRC Autres possibilités 700 et 1100 Vickers. Faible coefficient de frottement, notamment avec bronze au plomb, fontes, caoutchouc, matières plastiques, aciers mi-dur. Bonne résistance à l’usure et à l’abrasion. Possibilité d’obtenir des états de surface superfinis. Propriétés d’anti-adhérence.

En savoir plus +
Chrome par électrolyse
Le chromage dur est un traitement du surface dans le domaine de la mécanique. Il répond à des problématiques d’usures, et d’adhérences. Son intérêt : la protection de pièces neuves et la réparation de pièces usées, la durée de vie d'utilisation des pièces peut être 5 à 10 fois plus longue que celle des pièces non chromées En savoir plus +
photo1
Le chromage dur est un traitement technique assez privilégié dans le domaine de la mécanique pour les pièces qui doivent résister à l’usure et pour les domaines où l’adhérence pourrait être un handicap. «Le chrome dur : le plus glissant et le plus dur des revêtements anti-usure.» Ce procédé bénéficie d'excellentes propriétés de rectification et de polissage. Son intérêt : la protection de pièces neuves et la réparation de pièces usées, la durée de vie d'utilisation des pièces peut être 5 à 10 fois plus longue que celle des pièces non chromées En savoir plus +